Annonce

Vous n'êtes pas identifié(e).

#2 Re : Archives factions » Skulls Brotherhood 14 » 26/01/2020 21:54

Un p'tit truc qui sort du lot, en espérant que ça marche pour vous. Bonne chance !

#8 Re : Factions » (Pré-FNO) 54th Tiny Locos » 21/01/2020 22:35

1.png
LISTE ET PRÉSENTATION DU LEADING OOC:
"Le leading OOC sont des personnes qualifiées mises en place d'office, avec une très bonne connaissance de la culture et des règles du serveur qui superviseront et géreront la faction de manière OOCly."
Le leading OOC s'occupe également de retranscrire ses connaissances dans le domaine du gang 18TH à travers des guides (dispo sur discord) ou des explications privé ou non. (IG en /pm directement...) Vous serez peut-être amené à être reprit IG par des membres du leading, ne vous frustrez pas c'est simplement pour votre bien et votre progression.

LEADER Benny (TIMBER): Zacarias Benitez HR Malvados Locos 16, Solal Caballos HR Hillside Lokos 14 (LRP), ancien Admin II gérant pôle illégal CMLV, Benitio Ochoa co-leader MS13 (CMLV), Joaquin Quezada leader Hellside Lokos 14 (CMLV).
HR Espanto (kingjungone): Leader (Angel / Austin_Urrieta) Shatto Park Locos 18 (Blue Devils Gangsters 18) Admin II + pôle illégal CMLV.
HR Séto (setofromganton): Leader (Rafael_Ortiz) Imperial Avenue Cyclones 24. (CMLV)
HR Papy (OGPapy): HR (Damian_Villanueva) Shatto Park Locos 18 (Blue Devils Gangsters 18) (CMLV) Modo 2 + pôle illégal CMLV.
HR Kotai (kotai): (Hilario_Montoya) Shatto Park Locos 18 (Blue Devils Gangsters 18) (CMLV)

GUIDES:

LA CULTURE LATINO-AMÉRICAINE:

1. UN LATINO-AMÉRICAIN VU DE L’EXTÉRIEUR:
Avant toute chose, il faut savoir que les latinos-américains sont issus d'un énorme métissage de plusieurs cultures différentes, combinant 3 continents, l'Europe, l'Amérique ainsi que l'Afrique, voire même l'Asie/Océanie pour certains. Comme vous le voyez, ce 'mélange' des quatre coins du monde s'est façonné sur plusieurs plusieurs siècles, et ce depuis 1492 environ.

Un latino-américain est donc le fruit de la culture dites 'originale', amérindienne (Amérique) et de l'hispanique/ibérique (Espagne & Portugal), ainsi que de la culture européenne en général, dont la France, l'Angleterre, les Pays-Bas etc...
Les pays occidentaux cités ci-dessus sont ceux qui ont le plus interféré avec l'histoire de l'Amérique latine, durant les conquêtes du nouveau continent, par les colombs blancs, et même après cette conquête. L'Afrique, bien évidemment, ramené par les européens durant l'esclavagisme est également présente.

2. UN LATINO-AMÉRICAIN VU DE L’INTÉRIEUR:
Un latino vu de l'intérieur c'est généralement une personne plutôt extravertie, émotive (très émotive même pour certains) aimant sa culture, et étant très fier de ses origines, généralement parlant ou comprenant la langue qu'elle soit espagnole ou portugaise, plutôt croyant pour la plupart, très attaché aux rites religieux. Aujourd'hui en Amérique latine, ce qui marche le plus c'est le culte évangélique qui a énormément d'adeptes, donc jouer un personnage croyant est très réaliste.

Le latino aime sa musique folklorique, il aime sa salsa, sa cumbia, sa bachata, son vallenato, ses musiques rancheras etc... Beaucoup sont très traditionalistes à ce sujet-là, ils peuvent comme tout le monde adopter le style musical du pays dans lequel ils vivent comme le rap US, le jazz ou la funk, mais seront généralement toujours attachés à la bonne vieille musique du pays, beaucoup dansent et d'autres non, bien évidemment je vous parle des stéréotypes chaque personne est en soi différent. Le latino aime la fête, ce sont des gens très festifs adorant pour pas mal l'alcool (la bière) et autres breuvages locaux (oui le mojito...). Il aime la drague, le romantisme sans vouloir entrer dans le cliché du "Latin Lover" mais il est important de souligner qu'il est très courant comme comportement dans cette communauté.

Un point qui est super négligé dans ce roleplay latino-américain par ses pratiquants, c'est le football. Oui, oui le football européen est une seconde religion en amérique latine, pour la majorité d'entre eux. Peu importe si vous vivez dans un pays où le football n'est pas le sport national, un latino-américain (surtout ceux qui ont un côté nationaliste) défendra et suivra toujours sa sélection.

lexique

Aguila: (lecture: Aigle) "Être à l'affut"
Agua/Aguas: (Water) "Le signale donnée d'un dealer quand la police est repérée"
Atoda madre: (ou A.T.M pour les graffitis) "Cool, excellent, génial"
Baika: (lecture: bike avec un a) Un vélo, un bmx, un bike...
Baro: Des pièces, de la monnaie.
Bironga: Généralement une bière mais utilisé pour tout autre boisson alcoolisé.
Borracho/Borracha: Un homme ou une femme bourré(e), également utilisé pour une personne qui squat un banc.
Bolillo: Terme insultant pour une personne blanche qui se la bute au crack/cocaïne.
Bola: Dollar, l'équivalent en FR "Prête-moi 10 balles (bolas)"
Bomba: Un véhicule ancien déjà bien usé, souvent utilisé pour dénigrer / clash une personne.
Borlo: Une fiesta, une boom.
Bronca: Une emmerde, un problème avec quelqu'un ou un groupe.
Cabulear: Raconter des salades, des conneries, un mytho.
Califas: California, à ne pas confondre avec l'espagnol standard qui signifie "des califes".
Calo: Un gispy, un gitan, également une langue parlé par les gitans d'Amérique du Sud.
Carnàl: Un ami très proche, l'équivalent d'un frère.
Carrucha: Voiture.
Carrujo: Joint.
Cagua: Les grandes bières XXL.
Chalé: Expression de désaccord, Pas question, Laisse tomber...
Chavala: Petite fille, également utilisé comme insulte au-près d'un mec qui manque de couilles.
Chavalo: Petit garçon, également utilisé comme préjudice pour désigner un garçon manqué chez une fille.
Chido: Génial, Cool, Tranquille...
Chingazo: Un coup de poing ou un coup de pied très fort.
Chota: Flic, Police.
Clecha: L'école, la classe, les cours.
Clica: Clique, gang mais également groupe social.
Con Safos: (ou plus souvent abrégé "C/S" dans les tags) Personne ne peut test.
Cuete: Arme à feu.
Dale gas: Faisons-le, allons le racketter.
Descuentatelo: Frappez-le.
Descontar: Frapper.
Dispensa: (ou abrégé 'spensa) Excusez moi.
Eña: Raccourcis pour Norteña.
Eñe: Raccourcis pour Norteño.
Enjaular: Mettre en cage, enfermer.
Entacucharse: S'habiller élégant, un costume, smoking.
Escuela/Escuelin: Ecole
Esquina: Le coin, dans le coin.
Esponjes: Mensonges "no esponges ese"
Enojes: M'en veux pas "no te enojes"
Feria: Argent, dinero, plata.
Filero: Couteau.
Firme: Cool, Bien également utilisé dans le gang tchat "prêt à tuer pour le gang"
Frajo: Cigarette, clope.
Fuesca: Une arme déjà assez lourde type Shotgun.
Gabacho/a: Terme pour désigner un blanc / une blanche.
Gacho: Un méchant, cruel.
Gasofas: L'essence.
Grifa: Marijuana.
Grifo: Accros à la marijuana, quelqu'un qui est toujours défoncé.
Guacha: ("Wacha" ou encore Look, Watch) Regarde/Regardez.
Guaino: Un alcoolo.
Guero: (Guero ou Weddo) Personne blanche, peau clair.
Guisa: (Wisa ou Weesa) Femme sexy, en Colombie cela est considéré comme une insulte "Pute, petite coquine".
Homeboy/Homie:  Une personne proche qui vit dans le même quartier, également une marque de respect pour les inconnues.
Homes: (aussi "holmes") Comme le mot homeboy.
Hyna: Une fille ou sa petite ami.
Jaina: Une Femme.
Jale: Job, un métier.
Jefa/Jefita: La chef, aussi utilisé pour dire "mère".
Jefe/Jefito: Le chef, aussi utilisé pour dire "père".
Jura: Police.
Lacra: Un manipulateur,
Lambache: Un lèche-cul.
Lana: De l'argent, plata.
La neta: La vérité.
Lanzar chingadazos: Écrasement de têtes, porter des coups avec son pied.
Leño: un joint/des joints.
Leva: Lâche.
Llevanates: Être cool, posé, tranquille.
Litro: Briquet.
Lisa: Chemise, t-shirt.
Loc: (prononcé "loke") raccourcis pour "loco".
Locochon: un fou, un malade, un maboule.
Longos: Long Beach, CA.
Los: Los Angeles (IC sera utilisé pour dire Los Santos).
Machin: Ça marche, bon fonctionnement d'une idée.
Manflora: Lesbienne.
Mascara: Masque.
Mayate/Mayata: Terme insultant pour désigner un homme/femme afro-américain(e).
Mayatero: Quelqu'un qui fait/vit comme les afros-américains.
Mexa: Un Mexicain d'origine.
Miclo: Un Mexicain à la peau clair.
Mojado: un Gros blédard, également utilisé pour les méxicains qui traverse la frontière par le Rio Grande.
Mono: Un film.
Mota: Argot pour désigner la marijuana (en FR c'est l'équivalent de: Shit ou Beuh).
Naranjas: Littéralement orange (le comté) mais on s’intéresse à ce mot qui dans cette phrase "naranjas de la china" signifie "Pas question".
Negro/a: Contrairement à la langue française, le terme négro peu être affectueux pour un individu à peau sombre de n'importe quelle race.
Nel: Non.
Nikle: (prononcé "nee-kleh") cinquante cents.
No hay pedo: Y'a pas de problème.
Norte Califas: Nord de la Californie.
Norteño: (Nordiste/Northerner) habitant du Nord.
No te quetes: Ne t'inquiètes pas.
Oralé: D'accord.
Ojo: Expression pour dire Prend garde, fais attention, garde les yeux ouvert.
Paisa: Un terme affectueux pour les nouveaux immigrés.
Pano/Paño: Un moyen de communication en prison.
Pancho: Pleurer ou se plaindre, souvent utilisé avec le verbe "hacer", "tu haces mucho Pancho!" FR: "Tu te plains souvent!"
Panzon: Un gros (homme).
Panzona: Une grosse (femme) ou une femme enceinte.
Pase/Perico: Argot pour la cocaïne (en FR c'est l'équivalent de: Blanche, Zipette).
Pedo: Problème.
Pendejo: Personne très conne, lache, fréquemment utilisé "no seas pendejo" (Ne sois pas con).
Perrucha: Une fouteuse de merde (vient du terme perra, qui signifie: chienne, salope).
Pinta: Prison.
Pitaso: Passer un coup de fil, bipper quelqu'un.
Placa: Un tatouage, un graffiti.
Ponerse Zafado: Être raide défoncé à la marijuana.
Puñal: Un pédé, un homosexuel, une pédale.
Puto: Un connard, un lâche.
Putazo: Un énorme coup de poing.
Qué onda?: Quoi d'neuf?, Comment ça va?
Quilmas: Prison de San Quentin.
Quiubo?/Qiobo?/Quihubo?/Qué Hubo?: Qu'est-ce qui c'passe?
Que suda: Quel idiot.
Ranfla: Voiture, plus précisément une lowrider.
Rifamos: Contrôler la zone.
Rifar: Avoir la suppériorité dans un quartier, dans un sport, une bagarre ou un territoire.
Refinando: Entrain de manger.
Refinar: Manger.
Refran: Soda.
Rola: Chanson, musique.
Ruca: Vielle femme, vielle peau (féminin).
Ruco: Vielle homme, Vielle peau (masculin).
Sancha: P'tite copine.
Sancho: P'tit copain.
Serio: Sérieusement, Pour de vrai.
Simon: Yeah, souvent combinée avec ese: Simon ese!
Soflamera: Pleurnichard.
Sur Califas: Sud Californie.
Sureño: (Surdiste/Southerner) habitant du sud de la californie.
Tecato: Accro à l'héroïne/Crack ou Cocaïne.
Tinto: Utilisé pour désigner une personne afro-américaine.
Tirar tripa: Vomir ses tripes, un truc dégueulasse.
TJ: Initrial de Tijuana.
Toleco: Pièce de 50 centimes.
Torcido: Temps de prison.
Torta: Argot pour désigner une femme grosse physiquement.
Trucha: (Whatch Out) qui signifie attention, prends garde.
Un Abril: Un an de prison.
Varrio: (Barrio) Quartier, la zone.
Vato: Un mec, un pote.
Vieja: Vielle dame.
Wesudo: (Weso) WestSide.
Wilo: (Guilo) Un maigrichon.
Wino: Terme pour personne consommant constament et de grandes quantités d'alcool.
Yonka: Les vélos anciens.
Y qué?: Et alors? Et quoi? (Souvent utilisé pour provoquer).
Ay wey: "Oh Merde!"
Ya estuvo: C'est fini.

QU'EST-CE LE 18ST:

Le 18st est un gang fondé sur la 18ième rue dans le quartier de Pico Union (à Los Angeles) par (pour la majorité) des immigrants latino-américains (mexicain, salvadorien, hondurien...) qui eux-même étaient considérés inaptes comme gangbangin par le célèbre (célèbre par son ancienneté) gang de l'époque: Clanton 14

Les rejetés du Clanton 14 finissent par monter la 18th et deviendra au fur et à mesure l'un des gangs les plus nombreux et craints de Los Angeles. Grâce à sa politique de recrutement: Chaque homme-femme ayant deux bras, deux jambes sont apte à devenir gangmember.

Le 18st est un gang sureños sous l'influence de la Mexican Mafia (ceux prônant le chiffre 13) mais ne respecte pas entièrement les règles de l'organisation (ce qui entraine des fois de grosses sanctions) Listing d'un exemple d'interdits bravés par le 18st:

*. Les races autres que latino est interdit (noir, européen, juif...).
*. Le chiffre "13" doit être prôné. (le M (eMe en esp) étant la 13ème lettre de l'alphabet Mexican Mafia)
*. Les fusillades au volant (drive-by) sont interdites.
[...]

LA MEXICAN MAFIA / LES SUREÑOS C'EST QUOI?!

La Mexican Mafia est un gang carcéral qui est d'ailleur dans le viseur de la loi rico. (description de la loi: https://www.justice.gc.ca/fra/pr-rp/sjc … 5/p5.html) Ce gang carcéral fut le premier à regrouper la totalité des gangs latinos du sud de Los Angeles et sa prise de pouvoir est juste incroyable:
Ils ont invité les leaders des principaux gangs dans un park (head-meeting) et leur ont tout simplement dit: pliez-vous à nous (à nos règles) et quand vous serez dedans on s'occupera bien de vous, car oui tôt ou tard un gangster sait qu'il devra passer par la case prison (ici il faut savoir que la eMe Mexican Mafia est le gang carcéral le moins nombreux et le plus violent du pays). Sur une centaine de représentant plus de 95% ont acceptés et ce fut la naissance du mouvement sureños à Los Angeles, les gangs prônaient le 13, la couleur bleu (couleur du sud) et différentes expressions naquirent de l'union ("ese" par exemple)

Pour info: la Mexican Mafia doit avoir +/- 500 membres dans le monde, il est très très très très difficile de l'intégrer voir même impossible. Il s'agit d'un cercle privatisé avec une directivité tentaculaire, généralement même les plus gros Original Gangster de la rue ne sont que des simples associés, main d'oeuvre pour le compte d'une organisation dirigé par UN membre de la eMe (Urrieta Organization).

COMMENT INCARNER UN GANGMEMBER RÉALISTE:

De nos jours, on peut voir que les personnages des joueurs sont tous des c/c de leurs anciens personnages sans aucune différence entre eux, souvent tiré de leurs profils IRL, maquillé à leurs guises pour avoir une personne parfaite d'eux à travers le jeu vidéo.

Voila le parfait exemple d'un personnage en 2020:
Gros gangster, qui fait partir des tonnes de cocaïne, tue sans peine, tout pour le gang et la money, aucune relation externe au gang.

C'est un profil à bannir de vos mentalités, en cette nouvelle décenie les gangsters IRL sont des écoliers, des bosseurs (garagistes, taximans, vendeurs en boutique...) très peu s'adonne à 100% dans la rue (ceux qui récupèrent les plus gros profits généralement sont ceux qui le sont), pour votre gouverne même un dealer de cocaïne ne voit pas la vie en rose, ce n'est pas comme dans les films d'Hollywood où il fini avec une baraque à la Tony Montana, très très peu y arrivent jusqu'à là. Généralement ils niquent leurs frics avec des putes/soirées/boites et vivent au jour le jour, comme précisé + haut, ce sont seulement ceux qui génèrent le plus gros bénéfice et encore, quand le fisc vient s'y mêler c'est une autre affaire.

Un gangmember n'est pas une personne sans émotion, il a une vie avant le gang, une famille, des problèmes externe au quartier, n'hésitez pas à le jouer à travers les commandes /do /me, ça palpitera et embélira l'aventure de votre personnage.
C'est toujours mieux de jouer les problèmes qu'on rencontre tous les jours que d'avoir un personnage robot / poteau qui use des cmds /me pour taper ou sortir son arme.


NOM DES RUES ET TERRITOIRE OCCUPÉ:
lPoU5W1.png

MODDING:


DISCORD:
https://discord.gg/M8tnA7E

#13 Re : Factions » (Pré-FNO) 54th Tiny Locos » 19/01/2020 10:56

walidfar a écrit :

Pré-Fno mérité !

Bah ouais, logique.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2017-2020 LeRoleplay - GTA SA:MP Tous droits réservés.