Annonce

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Entreprises » SA Save & Invest BANK » 09/12/2019 01:44

Le dépôt minimal est toujours de 100 000$ ?

#2 Factions en développement » Hell's Angels MC » 30/11/2019 02:48

PierroGTA
Réponses : 17

L'histoire des Hells Angels




La Californie: Berceau des Hells Angels
Les Hell's Angels sont apparus officiellement à Fontana, en Californie, le 17 mars 1948. L'association fut fondée par des vétérans de l'armée américaine: la famille Bishop. Épris de liberté et de grosses cylindrés, ils furent suivis par d'anciens membres de divers clubs de motos, tels que « Pissed Off Bastards of Bloomington ». Le site Internet des Hell's Angels réfute l'idée selon laquelle des marginaux ou des mécontents de l'armée se seraient inscrits au club. Le site indique également que le nom fut suggéré par Arvid Olsen, l'un des fondateurs, qui avait servi dans l'escadron « Hell's Angels » des Flying Tigers en Chine et en Birmanie durant la Seconde Guerre mondiale où furent placés trois escadrons sw P-40, le troisième baptisé « Hell's Angels ». En 1930, le film d'Howard Hughes « Hell's Angels » narrait les exploits extraordinaires de l'aviation américaine durant la Seconde Guerre mondiale et l'on pense que les groupes de motards Hells Angels utilisèrent ce nom emprunté au film.



Création du premier chapitre
Une partie de l'histoire des débuts du HAMC (Hell's Angels Motorcycle Club) n'est pas claire et les versions diffèrent. Selon Ralph « Sonny » Barger, fondateur à Oakland de la première antenne locale, appelée « chapitre », les premières sections furent créées à San Francisco, Gardena, Fontana et Oakland. Les membres ignoraient l'existence des autres clubs de motards Hells Angels. L'un des clubs les moins connus était situé à North Chino, Pomona, en Californie, à la fin des années soixante. D'autres sources affirment que les Hells Angels de San Francisco furent fondés en 1953 par Rocky Graves, membre du club Hell's Angels de San Bernardino, « Berdoo ». Ceci impliquerait que les Hell's Angels de « Frisco » étaient bien au fait de leurs antécesseurs. Les Hell's Angels de Frisco furent réorganisés en 1955 avec treize partenaires fondateurs, dont Frank Sadilek comme président, utilisant un logo plus petit et original. Le chapitre d'Oakland, dirigé alors par Barger, utilisa une version plus grande de l'écusson «Head of Death» nommé « Larger Barger », utilisé pour la première fois en 1959. Il devint par la suite le logo étendard du club.



Du mythe à la réalité
Les Hell's Angels sont souvent représentés de manière semi-mythique et romanesque: des esprits libres, liés par des valeurs communes telles que la fraternité et la loyauté. En d'autres occasions, comme dans le film de Roger Corman, « les Anges Sauvages », ils sont décrits comme violents et nihilistes, davantage comme un gang de biker Hells constitué par de violents criminels et représentant un fléeau pour la société. Le club prit de l'ampleur et établit sa notoriété durant le mouvement de contre-culture des années 1960 sur la scène de Haight-Ashbury à San Francisco. Les membres étaients liés à la plupart des dirigeants de la contre-culture : Ken Kesey et les Merry Pranksters, Allen Ginsberg, Jerry Garcia et les Grateful Dead, Timothy Leary, les Beatles, les Rolling Stones, Mick Farren et Tom Wolfe. Le club lança à l'époque la carrière du journaliste « Gonzo » Hunter S. Thompson.



Incidents et activités criminelles
La criminologue Karen Katz déclara en 2011 que les Hell's Angels étaient au centre d'une panique morale au Canada qui impliquait les médias, les politiciens, les forces de l'ordre et le public qui exagéraient l'importance d'actes criminels isolés. La police et de nombreuses agences de renseignements internationales classifient les Hell's Angels comme l'une des « quatres grandes » bandes de motards américains, incluant les Pagans, les Outlaws et les Bandidos. Ces agences soutiennent que leurs membres réalisent des crimes avec violence, incluant le trafic de drogue, la contrebande, l'extorsion et également la prostitution. Les membres de l'organisation ont constamment affirmé qu'ils sont seulement un groupe de passionnés de motos et qu'ils se réunissent pour faire de la moto, organiser des événements sociaux tels que des voyages en groupe, des collectes de fonds, des fêtes et des manifestations de motards. Selon l'organisation, la responsabilité de tous les crimes commis incombe aux individus qui les ont réalisés et non au club dans son ensemble. D'autres bandes de motards réclament alors leur part du gâteau au gang de biker Hells, multipliant les guerres de territoire. C'est dans les annés 1990 que cette escalade de violence atteint son paroxysme lorsque les Hell's Angels et leurs rivaux s'affrontent jusqu'à la mort. Assassinats ciblés et fusillades meurtrières laissent dans leurs sillages des centaines de cadavres.


Insigne Hell's Angels


La reconnaissance « Full Patch »
Faire partie des Hell's Angels n'est pas chose facile. L'organisation est méfiante et fonctionne sur la confiance. Avant de pouvoir arborer les couleurs de la bande, la nouvelle recrue doit passer par un processus d'évaluation. Cette initiation permet aux plus méritants de devenir des « Full Patch », c'est-à-dire des membres à part entière. Ce statut s'accompagne de privilèges mais également de devoirs. Un Hell's Angels doit toujours soutenir ses « frères » et protéger l'intégrité du clan. Le site officiel des Hell's Angels attribue la conception officielle de l'insigne « tête de mort » à Frank Sadilek, ancien président de la section de San Francisco. Les couleurs et la forme de l'emblème de la première période, celle d'avant 1953, ont été copiées des insignes du 85e escadron de chasse et du 552e escadron de bombardiers.



Le système de récompense
Les Hell's Angels utilisent un système d'insignes similaire aux médailles militaires. Bien que la signification de chacun des badges ne soit pas connue publiquement, on sait que ceux-ci identifient des actions ou des croyances spécifiques ou significatives de chaque motard. Les couleurs officielles des Hell's Angels sont des lettres rouges sur fond blanc, d'où le surnom du club: « rouge et blanc ». Ces écussons sont apposés sur les vestes et les gilets en cuir des motards.

Les couleurs rouge et blanches sont également utilisées pour afficher le nombre 81 sur de nombreux insignes, comme dans « Support 81 » ou « Route 81 ». Les chiffres 8 et 1 représentent les positions respectives dans l'alphabet des lettres H et A. Ceux-ci sont utilisés par les amis et les sympathisants du club, respectant les règles de l'association, en vue de limiter l'utilisation de l'image des Hell's Angels uniquement aux membres du club.

L'insigne en forme de losange affichant « 1% » en rouge sur un fond blanc avec une bordure rouge est également utilisé. L'insigne des « un pour cent » est une réponse satirique au commentaire de l'American Motorcyclist Association (AMA) sur l'incident d'Hollister. L'AMA indiquait alors que 99% des motards étaient des citoyens respectueux de la loi et que le 1% restants étaient des hors-la-loi. L'AMA ne possède aucune trace d'une telle déclaration à la presse et qualifie cette histoire d'apocryphe.

La plupart des membres utilisent un badge rectangulaire (fond blanc avec des lettres rouges et une bordure rouge) qui identifie les emplacements respectifs de chacune des sections. Un autre insigne de conception similaire appose les termes « Hell's Angels ». Le cas échéant, les membres du club utilisent un insigne indiquant leur position ou leur rang au sein de l'organisation. Le badge est rectangulaire et semblable à ceux décrits précédemment, montrant un fond blanc avec des lettres et une bordure rouges. Quelques exemples des titres utilisés sont : président, vice-président, secrétaire, trésorier et sergent d'armes. Cet insigne est généralement utilisé par-dessus le badge « club location ». Certains membres portent également un insigne avec les initiales « AFFA » qui signifient « Angels Forever, Forever Angels », se référant à leur qualité de membre à vie au sein du club de motards.

Le livre « Gangs », écrit par Tony Thompson (un correspondant de The Observer). affirme que Stephen Cunningham, membre des Hell's Angels, arborait un nouvel insigne après s'être remis d'avoir essayé de poster une bombe avec l'effigie de deux éclairs en forme de SS du style nazi sous les mots « Filthy Few » (Peu de Porcs). Certains fonctionnaires chargés de l'application des lois affirment que cet insigne n'est accordé qu'à ceux qui ont commis ou sont prêts à commettre un meurtre au nom du club. Selon un rapport de R.V. Bonner et Lindsay en 2005, un autre insigne, similaire au « Filthy Few », est le « Dequiallo ». Ce badge signifie que son détenteur « s'est battu contre l'application de la loi en prison ». Il n'existe pas de convention quant à l'emplacement des insignes sur les gilets des membres.



Une bande sous étroite surveillance
Bien que l'organisation déclare ne pas être fondée sur des principes racistes, elle reconnaît qu'une grande partie de ses membres le sont. En conséquence, les motards de couleur n'y sont pas admis. Les Hell's Angels sont aujourd'hui implantés dans une trentaine de pays à travers le monde et comptent plus d'une centaine de chapitres. La bande est, bien entendu, sous étroite surveillance aux États-Unis comme en Europe. Les forces de l'ordre souhaitant garder un oeil sur les activités illicites de ses anges venu des enfers.

Au Canada, plusieurs membres de l'organisation ont été reconnus coupables de meurtre ou de trafic de stupéfiants. Les Hell's Angels Québécois furent pratiquement anéantis lors d'une importante opération policière baptisée « Opération SharQc ». L'ex-président Maurice "Mom" Boucher, de la section québécoise, « les Nomads » est incarcéré depuis 2002.

Le gouvernement des États-Unis a tenté à maintes reprises de mettre fin aux activités de l'organisation. Néanmoins, de nombreux procès se sont terminé en non-lieux et en relaxesé De même, aux Pays-Bas et en Allemagne, les autorités ont également tenté de faire interdire l'association sans jamais y parvenir.



L'organisation interne des Hell's Angels
Sur le net, le HAMC présente une vitrine légale avec même sa propre boutique sur Ebay. L'organisation utilise des clubs tels que le MC (Moto Club) ou le HDC (Harley-Davidson Club) appelés « Supports ». Ceux-ci possèdent le statut associatif et sont agréés par la « famille » HAMC chargée de rentrées financières ainsi que de l'exécution des tâches ingrates. Ainsi, en cas d'infractions graves, seuls ces derniers auront des comptes à rendre et le mouvement Hell's Angels ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable. Le président, le vice-président ainsi que le sergent d'armes, chargé de la sécurité du club, sont aidés par un secrétaire et un trésorier. Il s'agit là, en fait, du fonctionnement type d'une association non lucrative régie par la loi de 1901.

Source: L'Histoire des Hells Angels - Zolki


Nous rejoindre
Il est possible de nous rejoindre IC si vous rencontrez un membre ou alors, par le biais du Discord ci-dessous.

Hell's Angels Discord

#3 Re : Entreprises » www.city-one.us (business lease) » 24/11/2019 18:27

Demande de contact
Merci de laisser vos coordonnées exactes à la suite.

Nom : Wilson
Prénom : Frank
Numéro de téléphone : 686-6266
Infos supplémentaires : Location du TEN GREEN BOTTLES - GANTON

#4 Re : En ville » [LSPD] La violence dans les quartiers? » 04/11/2019 03:30

Hier elle est pas intervenue qu'à 6, et c'était pour arrêter qu'un seul mec...

#5 Re : Autres » [CLEO] UTILES | 7.62 » 04/11/2019 03:28

Merci ! Ça fait tellement longtemps que je cherche le mod Zonetext !

#6 Re : Autres » [REL] Money Call » 04/11/2019 03:26

Le billet c'est un bloc légo mdr

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2017-2019 LeRoleplay - GTA SA:MP Tous droits réservés.